© 2017 - educ-aba

Le test M-CHAT vous permet de détecter les premiers signes de l’autisme chez les enfants âgés de 16 à 30 mois. Ce questionnaire est à remplir par les parents qui peuvent venir avec lors de la consultation médicale. Cependant, il est important de souligner que seule une évaluation approfondie par une équipe pluridisciplinaire spécialisée en TSA pourra permettre d’affirmer ou d’infirmer le diagnostic. Il est important que ce diagnostic soit réalisé à partir d’outils standardisés comme l’ADOS et l’ADI-R. Le M-CHAT sert donc d’identification de facteur de risque et non pas de confirmation du TSA. Voici un lien permettant de comprendre l’utilité du M-CHAT produit par le gouvernement français http://solidarites-sante.gouv.fr/affaires-sociales/handicap/l-autisme/article/glossaire#MChat et l’explication en anglais : http://mchatscreen.com

Mon enfant présente des signes d’autisme, que faire ?

Remplir le M-CHAT et consulter votre médecin traitant / pédiatre. Ces professionnels vous orienteront ensuite vers des structures pour confirmer ou rejeter le diagnostic ; différentes structures dans le secteur public existent notamment le CEDA (centre d’évaluation du diagnostic de l’autisme) ; vous pouvez aussi trouver des informations sur les sites des CRA (centre de ressources pour l’autisme) de votre région.


Mon enfant a reçu un diagnostic ou le diagnostic est en cours, que faire ?

Il est important de proposer le plus rapidement possible à votre enfant une prise en charge recommandée par la Haute Autorité de la Santé. Les interventions doivent être rapidement mises en place, ajustées et adaptées au profil de votre enfant. L’ABA est une méthode recommandée par la HAS. Rappelons qu’il  est important que les interventions ABA se réalisent en contexte naturel pour la majorité du temps et en contexte structuré en minorité de temps. Les intervenants qui appliquent le programme doivent être supervisés par un professionnel compétent en ABA. Ce professionnel doit aussi fournir un programme écrit avec les objectifs à travailler. Ce programme doit être évalué et ajusté en fonction des supervisions qui ont lieu de façon régulière, 1 à 2 fois par mois, en présence des intervenants et des parents.

 

Financement

Pour le financement des interventions

Prise en charge MDPH : lorsque vous avez le diagnostic de votre enfant, il est important de consulter immédiatement la MDPH (maison départementale des personnes handicapées) afin d’obtenir une aide financière, comme l’AEEH (allocation d’éducation de l’enfant handicapé : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F14809) ainsi que le PCH (prestation de compensation du handicap : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F14202). Educ-ABA pourra vous fournir une aide ponctuelle pour compléter l’ensemble des dossiers.

Les chèques emploi services (CESU)

Les chèques emplois services pourront être utilisés par les familles pour rémunérer les intervenants d’Educ-ABA. http://www.cesu.urssaf.fr/cesweb/home.jsp